Assurance multirisques habitation : quelles garanties choisir ? 943 577 Des Murs a Paris
Assurance multirisques habitation : quelles garanties choisir ?

Assurance multirisques habitation : quelles garanties choisir ?

Souscrire une assurance multirisques habitation (MRH) est obligatoire pour les locataires et les copropriétaires. En revanche, même si elle est fortement conseillée pour les propriétaires, occupants ou non, elle n’est que facultative. Destinée à protéger les biens et à réparer les dommages, que l’on soit victime ou responsable, il est essentiel de connaître les garanties. Nous vous expliquons tout…

 

Assurance multirisques habitation : les garanties de base ou minimales

 

Un contrat d’assurance habitation multirisques (MRH) comporte deux grands volets de protection : les dommages liés aux biens et aux personnes d’une part, et la responsabilité civile privée, d’autre part.

 

Couverture des dommages liés aux biens

 

L’assurance multirisques habitation concerne les bâtiments, le mobilier personnel et les biens à usage professionnel. Elle protège des dommages tels qu’un dégât des eaux, un incendie, un vol, le bris de glace, les catastrophes naturelles, les événements climatiques ou encore les attentats ou actes de terrorisme (garantie tristement obligatoire depuis septembre 1986).

 

La garantie en responsabilité civile vie privée

 

Le deuxième volet obligatoire de l’assurance multirisques habitation est la garantie en responsabilité civile vie privée. Elle permet de couvrir les frais financiers de l’assuré à la suite de dommages causés accidentellement à un tiers. Ces garanties incontournables se retrouvent donc dans les contrats de toutes les compagnies d’assurance. C’est pourquoi Papernest.com vous conseille de comparer les garanties et tarifs proposés de plusieurs assureurs avant de vous décider pour l’un ou l’autre.

 

Les garanties optionnelles

 

Absolument tout peut être assuré : objets de valeur, bijoux, installations de jardin, piscine, ordinateur, instruments de musique… Ainsi, certains assureurs vous proposeront leurs garanties optionnelles « phares » qui peuvent varier d’une compagnie à l’autre.

 

D’autre part, vous constaterez qu’une clause « assistance juridique » est incluse sur votre contrat d’assurance habitation. Toutefois, ne la confondez pas avec la « protection juridique ». La première permet de recevoir un simple conseil juridique ponctuel, tandis que la deuxième couvrira les frais de justice et défendra l’assuré dans un litige l’opposant à un tiers. C’est donc un contrat complémentaire.

 

Les exclusions de garantie

 

Un des conseils majeurs de Papernest.com est de vérifier attentivement ce que ne couvre pas votre assureur. Par exemple, si l’assurance vous protège pour toute tentative d’intrusion dans votre domicile, votre assureur peut exiger qu’un système de sécurité renforcé soit installé pour envisager une indemnisation.

 

La loi est très précise à ce sujet : tout ce qui permet à l’assureur de se dégager de son obligation de vous indemniser doit être prévu et écrit dans le contrat. Cette loi ajoute même que ces exclusions « doivent être rédigées en caractères apparents ». De plus, dans le cadre d’une exclusion de garantie, c’est l’assureur qui doit apporter la preuve que votre sinistre en fait bien partie.

 

À la signature de votre contrat, une fois que vous avez bien étudié tout cela, sachez que toute demande d’extension de garantie influe sur le montant de vos cotisations. Il est donc primordial d’échanger directement avec la compagnie d’assurance. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cette page.

 

 

Partagez

Parlez-nous de votre projet