Comment optimiser la vente de votre logement ?

Nous vivons actuellement une période délicate concernant le marché immobilier dans les
grandes métropoles, voire dans les villes moyennes et les zones rurales.
En effet, le contexte général rend les acquéreurs frileux mais c’est surtout l’augmentation des
taux d’intérêt quant au crédit immobilier et 50% des demandes de prêt refusés par les banques
qui bloquent les acquéreurs dans leur désir d’accession à la propriété et leurs rêves !
Alors, lorsque vous avez la visite d’un acquéreur au dossier financier très confortable, nous
vous recommandons de tout faire pour le séduire car aujourd’hui c’est lui qui a repris le
pouvoir.
Si vous souhaitez être accompagné pour ne pas vous tromper, optez pour un chasseur
immobilier qui saura vous conseiller au mieux pour la vente de votre bien. Un chasseur
d’appartement s’occupe en effet aussi de la vente de biens. Il peut avoir des clients potentiels
pour votre bien.

Savoir valoriser l’environnement de votre bien à la vente

Généralement en matière d’immobilier, la règle majeure est la localisation. Un bien
excellemment situé conservera toujours sa valeur. Que ce soit l’adresse, la proximité des
transports, la progression régulière des prix immobiliers du secteur…
Mais au-delà de la localisation, il faut tenir aussi compte de sa qualité et de l’état général du
bien : son plan est-il optimal, le bien a-t-il été régulièrement entretenu, sa décoration est-elle
au goût du jour, les diagnostics énergétiques sont-ils bons ?

Toutes ces questions sont importantes à se poser avant la mise en vente de votre logement.
D’ailleurs c’est pour répondre à ces problématiques que le « home staging » a vu le jour aux
Etats-Unis et ensuite en France.
Pour la petite histoire, le home staging est apparu en 1972 aux Etats-Unis alors que le pays
traversait une grosse crise immobilière et que les biens avait du mal à se vendre. Vient alors
l’idée à Barbara Schwarz, une décoratrice d’intérieur mariée à un agent immobilier, de décorer
et mettre en scène les maisons que vendait son mari

Vous pouvez vous-même optimiser votre logement

Si nous abordons le sujet du bon ou mauvais plan de l’appartement, étudiez ce qui peut être
transformable avec ou sans accord de la copropriété : suppression de murs porteurs ou de
simples cloisons. Il est conseillé de faire réaliser un devis en fonction de ce qui est possible et
envisageable afin de présenter un projet concret aux acquéreurs qui souhaiteraient restructurer
le bien.
Ensuite, faites le vide en enlevant les bibelots et autres objets très personnels pour
désencombrer votre logement et le rendre moins « personnel » dans sa décoration. N’oubliez
pas que l’acquéreur doit pouvoir se projeter même si une minorité de personnes en sont
capables.
Si vos murs ne sont pas « clean » passer un coup de peinture neutre pour donner une
impression de bon entretien et de propreté même si l’on sait que les acquéreurs repeindront à
minima.
Soignez vos rangements pour ne pas « faire passer » un manque de placards dans le bien.
N’oubliez pas d’enlever votre séchoir à linge « Tancarville » qui trône au milieu de la
chambre ou du salon et faites bien votre lit. Ceci paraît caricatural mais en tant que chasseurs
immobiliers, l’équipe DES MURS A PARIS, peut témoigner rencontrer ce cas de figure assez
souvent !
Enfin, privilégiez un bon éclairage qui à lui seul, fait partie intégrante de la déco.
Par exemple, optez pour des éclairages très complémentaires : un plafonnier ou des appliques
pour bien éclairer la pièce de vie. Des lampes et lampadaires pour créer une ambiance
« cosy ».
Tous ces points peuvent vous paraître futiles, mais ils sont cruciaux pour une vente optimisée
de votre bien.