retraite

1024 683 dmap_siteadmin

L’intérêt d’un investissement immobilier locatif

Les placements permettent de manière générale de créer un patrimoine, de protéger votre famille, d’assurer votre retraite ou d’obtenir des compléments de revenus.
L’investissement immobilier vous assure à la fois des revenus réguliers par le biais des loyers mais aussi la création d’un patrimoine prenant de la valeur. Ce qui fait de l’immobilier l’un des placements les plus rentables.
Les taux d’intérêt actuellement bas, représentent une période propice aux investissements immobiliers. Ce type d’investissement est avantageux en termes de rentabilité sur le long terme et de risque. 45% des Français vivant à l’étranger considèrent d’ailleurs que l’immobilier locatif est un placement « rassurant », selon une étude menée par le Crédit Foncier.
En choisissant de louer des appartements meublés, vous souscrivez au régime LMNP qui vous permet de défiscaliser une partie de vos revenus et de financer un actif à crédit et donc d’utiliser le levier du crédit bancaire. De plus, en choisissant un bien immobilier ancien, vous aurez la possibilité de déduire les travaux effectués. Vous pourrez ainsi ne payer aucun impôt pendant plusieurs années.

Mais investir dans l’immobilier demande du temps et de l’expertise

C’est pour répondre à ce besoin qu’existent les chasseurs immobiliers tels que DES MURS A PARIS.
Ils se chargent d’absolument tout à votre place ! Sélection des biens selon vos critères, organisation des visites, négociation, suivi administratif jusqu’à la signature de l’acte de vente et même la coordination avec un courtier, une entreprise de rénovation et d’aménagement, une agence de gestion locative.
Et toutes ces étapes peuvent être réalisées à distance, sans même vous déplacer dans le cas où vous êtes à l’étranger !
La procuration est alors un élément clé de l’investissement immobilier à distance. Celle-ci sera rédigée par le notaire et précisera l’identité des deux parties (l’acquéreur et son représentant), la nature du mandat (achat ou vente d’un bien immobilier), le prix, le moyen de financement ainsi que l’acte sur lequel elle porte.
Cette procuration servira pour la signature de la promesse et celle de l’acte de vente.
Pour les expatriés, il était jusqu’alors nécessaire de faire authentifier la procuration dans les consulats ou ambassades, mais à partir du 1er janvier 2019, plus aucun poste diplomatique ou consulaire ne sera en mesure de recevoir un acte notarié. Il sera donc toujours possible de faire établir une procuration authentique, mais l’authentification devra être réalisée devant un  homme de loi local (notaire public ou avocat en fonction des pays).

Bien préparer son projet immobilier est primordial

Déterminer son objectif et évaluer sa capacité d’emprunt auprès de sa banque ou d’un courtier.
S’il existe de nombreuses raisons d’investir dans l’immobilier, toutes ne répondent pas aux mêmes critères, notamment en ce qui concerne la recherche de l’appartement dans lequel investir.

Un investissement locatif pour vous constituer un patrimoine
Il permet d’obtenir des revenus complémentaires, diminuer ses impôts dans certaines conditions, protéger son conjoint et facilite efficacement la transmission de son patrimoine.

Un investissement locatif pour assurer l’avenir de vos enfants
C’est aussi préparer l’avenir de vos enfants. Ces derniers pourront occuper votre studio ou votre 2 pièces pendant leurs études supérieures et économiser ainsi un loyer. Les revenus générés par la location de votre appartement pendant plusieurs années peuvent également vous permettre de financer les études de vos enfants ou de les aider dans le démarrage de leur nouvelle vie d’adultes.

Un investissement locatif pour préparer votre retraite
C’est vous assurer un revenu supplémentaire dès votre emprunt remboursé. Investir aujourd’hui dans l’immobilier, c’est donc anticiper la fin de votre carrière professionnelle et compenser une possible baisse de revenus en diversifiant ces derniers.
Enfin, seul l’immobilier permet de générer une « pension de réversion à 100 % » des revenus locatifs en cas de décès du conjoint ou de l’ex-conjoint, ce qui n’est pas le cas des pensions de réversion de retraites.