Chasseur immobilier 78

Bénéficiez de l’expertise de notre chasseur immobilier Yvelines, pour trouver l’appartement ou la maison de vos rêves. Spécialistes de ce très grand département constitué de nombreuses petites villes, villages mais aussi de belles agglomérations bourgeoises, nos chasseurs d’appartement du 78 vous apporteront de multiples conseils pour vous informer sur le marché immobilier des différentes communes des Yvelines, vous accompagneront dans vos démarches de prêt immobilier, jusqu’à la signature chez le notaire et votre installation. Il fera ainsi de votre projet immobilier une réalité !

Pourquoi acheter dans les Yvelines ?

Le département des Yvelines fait partie de la grande couronne de la région Île-de-France. C’est un département très étendu de la région, et le 8ème à l’échelle nationale en terme de population. Situé à l’Ouest et au Sud-Ouest de Paris, il est intégré au projet de la Métropole du Grand Paris et représente 50% de la surface de l’Île-de-France. L’Est et le Nord sont très urbanisés alors que l’Ouest et le Sud sont davantage ruraux et possèdent de vastes espaces boisés. Il compte près de 1,5 million d’habitants et comprend 262 communes.

 

La répartition de la population fait apparaître deux axes d’urbanisation. Le premier s’étend d’Est en Ouest de Chatou à Mantes-la-Jolie le long de la vallée de la Seine. Le second du Nord-Est vers le Sud-Ouest s’étend de Viroflay à Versailles en direction de Rambouillet, le long de la route nationale 10. Ce secteur a connu un essor très important avec la création de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

La part de l’industrie est inférieure à la moyenne nationale avec 16%, mais le département reste le plus industrialisé d’Île-de-France. La part des emplois industriels tend à baisser au fil des ans au profit du secteur tertiaire. Les principaux secteurs représentés sont : l’automobile, l’aéronautique, l’industrie aérospatiale et la défense, les équipements électroniques et informatiques, les bio-industries cosmétiques, la parfumerie, l’agro-industrie, la santé. Le secteur touristique représente également un secteur économique important notamment avec la présence  du château de Versailles, le parc zoologique de Thoiry, France miniature à Elancourt. Sur le plan commercial, six centres commerciaux régionaux, tous concentrés dans le Centre-Est du département, sont proches des principaux axes routiers.

Le département des Yvelines est doté d’un patrimoine architectural très riche, ce qui vaut à plusieurs sites d’être classés en secteurs sauvegardés, notamment les sites de Versailles et de Saint-Germain-en-Laye. Les villes de Rambouillet et de Saint-Quentin-en-Yvelines bénéficient du label « Villes et Pays d’Art et d’Histoire ». Le département compte 512 monuments historiques, dont 51 châteaux et 94 monuments religieux. Le château de Versailles et son parc sont l’un des 33 sites français inscrits dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. On trouve également un patrimoine rural important que nombre de communes s’efforcent de préserver. Il s’agit notamment de fontaines, lavoirs, oratoires, de croix, de fermes anciennes, de pigeonniers, de ponts anciens ou de monuments aux morts. De nombreux écrivains célèbres ont vécu dans les Yvelines comme Emile Zola à Médan, Alexandre Dumas à Saint-Germain-en-Laye, Guy de Maupassant à Bougival, Jean Cocteau à Maisons-Laffitte, Colette à Montfort-l’Amaury, Louis Aragon et Elsa Triolet à Saint-Arnoult-en-Yvelines. Enfin, la peinture a été également très présente avec l’Ecole des Impressionnistes dont le berceau se situe dans la vallée de la Seine entre Chatou et Bougival, avec Claude Monet, Auguste Renoir, Camille Pissarro, Berthe Morisot.

 

Concernant les transports le département est desservi par les lignes de RER A, B et C. Les lignes de train SNCF J, L, U, N et le Transilien 6, permettent aux communes plus éloignées de se rendre à Paris par les transports en commun et notamment de rejoindre les gares Saint-Lazare et Montparnasse.

Nos Chasseurs immobiliers des Yvelines vous présentent les 4 secteurs du département

Le département des Yvelines est divisé en 4 arrondissements : Mantes-la-Jolie, Rambouillet, Saint-Germain-en-Laye et Versailles.

 

Arrondissement de Mantes-la-Jolie : Cet arrondissement comprend 109 communes. Mantes-la-Jolie se trouve dans le Nord du département à 53 km de Paris. Entre Paris et la Normandie, la nationale 13 et l’autoroute A13 sont les deux axes routiers principaux. C’est également un important carrefour ferroviaire et deux gares desservent les TER et TGV permettant d’accéder aux communes environnantes. Le Transilien, lignes J et N, permet l’accès aux gares parisiennes de Saint-Lazare et Montparnasse dans un délai de 55mn à 1h15. La fin des travaux de la prolongation de la ligne du RER E en 2024 devrait permettre de relier  Mantes-la-Jolie aux communes proche de Paris. Avec 50 autres communes, cette ville fait partie de l’Opération d’intérêt national Seine-Aval. Et dans le cadre des réflexions sur le Grand Paris, Mantes-la-Jolie et son arrondissement pourraient bénéficier d’un développement de la vallée de la Seine sur l’axe Paris-Le Havre. Cette agglomération est urbanisée pour 54% de son territoire et conserve 35% d’espaces naturels. La ville est séparée en quatre secteurs bien distincts. Le centre ville, situé en bord de Seine, résulte de l’assainissement des ilots insalubres et réaménagés dans les années 60. Gassicourt, quartier résidentiel composé essentiellement de maisons bourgeoises et de pavillons. Le Val Fourré, grand ensemble de logements au milieu duquel se trouve un grand centre commercial mais classé en zone de sécurité prioritaire avec renforcement des forces de police. Les Hautes Garennes, site du futur éco-quartier fluvial, dernier territoire non urbanisé de la ville, on y trouve l’hôpital et l’implantation d’activités dans le cadre de la ZAC Sully. La commune comptait en 2017 plus 44 300 habitants ; la majorité de la population se trouve dans la tranche d’âge 15-50 ans dont une majorité de couples avec enfants et de célibataires. Le niveau d’éducation est inférieur à la moyenne du département et 42% de la population n’est titulaire d’aucun diplôme. On trouve une faible proportion de cadres au profit des professions intermédiaires, employés et ouvriers. 83% vivent en appartements et 17% en maisons ; et la majorité dans des biens de 3 pièces. Mantes-la-Jolie reste la ville principale de la zone d’emploi. Enfin si vous souhaitez sortir d’une commune trop urbanisée vous pouvez vous installer dans des villes à l’échelle plus  humaine comme Aubergenville, Tilly, Bonnières-sur-Seine, Dannemarie, La Falaise, Freneuse, Richebourg, Saint-Illiers-le-Bois, Villette ou Vert.

 

Arrondissement de Rambouillet : Composé de 83 communes, cet arrondissement comprend la ville de Rambouillet qui est aussi la préfecture des Yvelines. Elle est située à 45 km de Paris et 29 km de Versailles. La commune se trouve sur un plateau boisé où prennent naissance de nombreux ruisseaux. L’axe principal est la RN 10 qui contourne la ville mais assure un accès direct à Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles. Elle permet aussi la communication avec les autoroutes A12, A13 et A86. La route départementale 906 relie Rambouillet à la vallée de Chevreuse. Sur le plan ferroviaire une gare accueille les réseaux Transilien et TER et les 42 trains quotidiens prennent entre 50mn et 65mn pour se rendre à Paris-gare de Montparnasse. Le territoire communal est constitué à 80% d’espaces ruraux essentiellement boisés. La population de Rambouillet est assez aisée et plus de 53% des ménages sont propriétaires de leur résidence. On compte près de 27 000 habitants dont l’âge pour 80% est inférieur à  60 ans. C’est donc une population relativement jeune et active. Le revenu moyen est supérieur à la moyenne nationale et le taux de chômage bien inférieur. Les familles avec enfants apprécient particulièrement le cadre de vie et le confort de cette ville qui a su préserver son patrimoine. Le château de Rambouillet et sa forêt sont l’occasion d’une visite à part entière, mais aussi le palais du roi de Rome où des expositions sont organisées, ou encore la Bergerie Nationale qui abrite le musée du Mouton. D’autres communes de l’arrondissement ne manquent pas d’intérêt comme Saint-Rémy-lès-Chevreuse dans le parc de la vallée de Chevreuse et ses musées, le magnifique village de Montfort-l’Amaury, Cernay-la-Ville et sa célèbre abbaye des Vaux-de-Cernay,  le joli village de Le Tremblay-sur-Mauldre, Dampierre-en-Yvelines, Saint-Lambert ou encore Milon-la-Chapelle. Toutes charmantes, ses petites villes conservent un patrimoine architectural remarquable dans un environnement préservé.

 

Arrondissement de Saint-Germain-en-Laye : Située à 19km de Paris, elle est la sous-préfecture du département. La ville est célèbre pour ses bâtisses royales, ses vestiges, sa terrasse, sa forêt, ses écoles et ses musées. Son histoire a été longtemps liée à la présence de son château qui fut la résidence des rois de France. Cependant son importance diminua lorsque Louis XIV  s’installa à Versailles. L’espace urbain de la ville ne compte que 19% du territoire, et 73% correspond à l’espace rural dont la quasi totalité est couverte par la forêt de Saint-Germain-en-Laye. Les transports vers Paris sont assurés par la ligne A du RER dont la gare de Saint-Germain-en-Laye est le terminus. La commune est traversée d’Est en Ouest par la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Par la route, l’autoroute A14 et les routes nationales N184 et N13 génèrent malheureusement une pollution sonore. Un réseau de bus développé permet de se rendre dans les communes voisines. Le cœur de ville est très dynamique et commerçant. Ses rues alignent boutiques et enseignes en tout genre, et l’ambiance est celle d’un village. La population y est assez bourgeoise et très familiale. On trouve de nombreux établissements scolaires à Saint-Germain-en-Laye, publics ou privés et notamment le célèbre Lycée International qui attire une population expatriée des 4 coins du monde. Proche de cet établissement, les maisons sont cossues et les terrains vastes au point que certaines d’entre elles sont agrémentées d’une piscine. La ville accorde 20% de son parc d’habitations aux logements sociaux. Les prix de l’immobilier dans ce secteur restent très élevés car c’est un environnement très privilégié, un air de province à 30mn de la capitale. Les 44 autres villes de cet arrondissement ne sont pas en reste comme les très cotées : Le Vésinet, Croissy-sur-Seine, Le Pecq ou Chatou. Toutes desservies par les transports, elles sont dynamiques et idéales pour celui qui souhaite avoir une grande maison et un jardin-parc.

 

Arrondissement de Versailles : Ville créée par la volonté du roi Louis XIV,  mondialement connue pour son château ainsi que ses jardins et site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est aussi connue pour avoir été historiquement le lieu de signature du traité de Versailles signé à l’issue de la Première Guerre mondiale. Elle constitue une destination touristique internationale de premier plan. Situé à 17km de Paris, c’est une ville résidentielle aisée avec une économie principalement tertiaire. La desserte routière est assurée par les autoroutes A13 au nord, A86 à l’est, et les  routes nationales  12 et 10. Sur le plan ferroviaire on trouve trois gares SNCF ou RATP pour le RERC dont le terminus est Versailles-Château. 65km de pistes cyclables ont  été aménagées dont plus 20km qui entourent la ville en passant par son domaine forestier. Moins de 50% de son territoire est construit et toute la ville s’articule autour de la Place d’Armes située devant le Château. La partie Est comprend le secteur habité et la partie Ouest celle réservée au domaine de Versailles et son château, et la campagne. Tous les immeubles de Versailles doivent respecter les critères émis par Louis XIV et toujours en vigueur aujourd’hui. Ils ne peuvent pas dépasser le rez-de-chaussée du Château, le peuple ne pouvant pas être au même niveau que le roi, mais en dessous… Versailles reste l’un des pôles notables de la banlieue Ouest de Paris, cependant la démographie et l’économie restent peu dynamiques, profitant naturellement de l’attraction touristique. La population s’élève à environ 86 000 habitants. Le revenu moyen est bien plus élevé que celui de la moyenne nationale. Le taux de chômage est inférieur au reste du territoire français. Le niveau d ‘études est nettement plus élevé que dans le reste du département et les établissements scolaires sont réputés d’excellent niveau. L’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines propose une formation pluridisciplinaire (Sciences, sociales, sciences humaines, sciences juridiques et politiques, ingénierie et technologie, médecine) et regroupe plus de 20 000 étudiants. Les écoles d’art ne sont pas en reste avec l’Ecole d’Architecture, l’Ecole du Paysage, l’Institut Supérieur du Parfum, l’Ecole d’Art Mural, le Conservatoire National des Arts et Métiers. Sur le plan économique, de grands groupes sont installés comme Nexter Armement, Renault Trucks Défense, Citroën Sport, Nature et Découvertes. La ville est très active sur le plan culturel et organise des festivals de théâtre classique ou populaire, cirque contemporain, musique baroque. De nombreux sports sont proposés comme le cyclisme, le rugby, l’aviron, l’équitation (le club hippique accueille 800 adhérents), le handball, le basketball ou le tir (le Tir National de Versailles est l’un des plus grands clubs d’Europe). Les  23 communes de l’arrondissement sont à l’image de la ville de Versailles. Pour la plupart, elles possèdent des richesses architecturales et des espaces verts importants composés de forêts et espaces boisés, ou des parcs attenants à des propriétés anciennes comme à Bougival, Le Chesnay, La Celle-Saint-Cloud, Jouy-en-Josas, Viroflay, Buc…