Chasseur immobilier 92

Les Hauts-de-Seine attirent toujours plus de cadres et de familles pour la qualité de vie, la proximité avec la capitale et les prix encore abordables vs ceux de Paris.  C’est un département très prisé avec de belles communes bourgeoises. Notre chasseur immobilier 92 sera heureux de vous dénicher le bien de vos rêves à proximité des transports et de toutes les commodités.

POURQUOI ACHETER DANS LES HAUTS-DE-SEINE ?

Les Hauts-de-Seine sont un département se situant dans la métropole du Grand Paris, en région Île-de-France. Lors du recensement de 2017, on y comptait plus d’1,6 million d’habitants. C’est le second département français le plus dense en termes de population. 

 

Parmi les 36 communes que comporte le département 92, Boulogne-Billancourt est celle qui est la plus dense en nombre d’habitants, suivie de Nanterre, Asnières-sur-Seine, Colombes et Courbevoie. Les Hauts-de-Seine sont le plus petit département, en surface, de la couronne parisienne (et donc le plus petit département français, si on excepte Paris).  Avec les départements de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine forment une ceinture autour de Paris, appelée « la Petite Couronne ».  

 

Les Hauts-de-Seine sont très appréciés des familles et jeunes actifs, pour sa proximité avec Paris, ses différents secteurs aux « ambiances « village », ses bois et espaces verts, son patrimoine architectural, ses nombreux transports.  

 

Le 92 est doté d’une richesse culturelle grâce à ses musées, cinémas, théâtres (Cf. UGC Ciné Cité La Défense, Théâtre des Amandiers à Nanterre). 

De nombreux festivals s’y tiennent comme « Rock en Seine » ou « La Défense Jazz Festival ». 

 

Côté sports, les Hauts-de-Seine ne déméritent pas : courses de l’Hippodrome de Saint-Cloud, compétitions hippiques au Haras de Jardy à Marnes-la-Coquette (avec ses 2500 cavaliers et ses 200 chevaux, c’est le premier centre équestre de France), le stade olympique Yves-du-Manoir à Colombes (football et rugby), le fameux club de basketball à Levallois-Perret ( club du Levallois Metropolitans), le Racing Club de France de football et le club de rugby Racing 92 à Colombes, la fosse aquatique de Villeneuve-la-Garenne pour la plongée, le golf de Saint-Cloud… Notons aussi, l’implantation de nombreux sièges d’entreprises de premier plan dans ce département (à La Défense pour exemple). 

Le département est traversé par les lignes de RER A, B, C ; le Transilien J, L, N, U. Il est aussi desservi par les lignes de métro 1, 3, 4, 9, 10, 12 et 13 ainsi que les lignes de tramway 1, 2 et 6. 

Dans le cadre du Grand Paris, le projet EOLE, prolongement de la ligne E du RER vers l’Ouest (en 2024 : de Haussmann Saint-Lazare jusqu’à Mantes la Jolie, en passant par La Défense et Nanterre), et de la ligne 14 du métro,  apportera au département, un maillage supplémentaire en termes de facilités de transports

LES 36 COMMUNES QUE NOS CHASSEURS IMMOBILIERS DU 92 VOUS FONT DECOUVRIR

LES HAUTS-DE-SEINE COMPTENT 36 COMMUNES 

Les 36 communes font toutes parties de la métropole du Grand Paris créée en 2016.  

 

Antony : Située dans la banlieue Sud de Paris, cette commune des Hauts-de-Seine est à 8km de la Porte d’Orléans en limite du 14ème arrondissement. Antony est reliée au réseau RER B et C par l’intermédiaire de 6 gares et est en lien avec Paris grâce aux nombreuses lignes de bus. Antony est l’une des communes franciliennes les plus vertes (cf. Parc de Sceaux). Sa population n’a cessé d’augmenter depuis 1960 mais on constate un vieillissement de la population due aux difficultés des jeunes ménages à se loger à un prix abordable. Les petits ménages représentent les 3/5ème de la population. 

 

Asnières-sur-Seine : Elle est sur la Rive Gauche de la Seine, dans la banlieue Nord-Ouest de Paris. C’est une ville du 92, principalement résidentielle et jeune où alternent maisons de ville, pavillons et immeubles d’habitation. Bien dotée en transports en commun, cette commune est plus résidentielle du côté des quartiers Bécon-Flachat, de la Mairie. Les quartiers Grésillon et Philosophes sont en pleine mutation. Les bords de Seine ont vu apparaître une nouvelle ZAC-Parc d’Affaires. 

 

Bagneux : Au Sud de Paris, Bagneux est à la limite du Val-de-Marne. Cette commune du 92 est connue pour avoir fourni historiquement les pierres issues de ses carrières pour édifier, entre autres, l’Eglise de la Madeleine, les ponts de l’Ile de la Cité et de l’Ile Saint-Louis, le palais du Louvre…  Côté transports, Bagneux est desservie par plusieurs stations de métro et de RER8, toutes en périphérie. La station la plus connue est Bagneux du RER B située à Cachan en limite des deux communes. De nombreux bus la relie à Paris. Sa population est plutôt jeune et l’attractivité de Bagneux va se développer dans le cadre du Grand Paris. 

 

Bois-Colombes : Au Nord des Hauts-de-Seine, Bois-Colombes et la « petite soeur » de sa voisine Asnières-sur-Seine, de par son ambiance et sa population. Elle est principalement desservie par le train par 3 gares : Bois-Colombes, Bécon-les-Bruyères, Les Vallées. La ville est à dix minutes de Paris-Saint-Lazare et des Grands Boulevards et sept minutes de La Défense depuis la gare de Bécon-les-Bruyères. La ligne 13 du métro parisien dessert le nord de la commune via ses deux dernières stations : Les Agnettes et Les Courtilles.  Très urbanisée, on y trouve des maisons et de beaux immeubles haussmanniens dans le centre mais aussi des bâtiments plus modestes d’après-guerre. La population jeune côtoie l’une des plus âgée des Hauts-de-Seine. Elle attire de plus en plus de jeunes cadres actifs. La rue des Bourguignons limitrophe d’Asnières-sur-Seine est la plus commerçante et connue. 

 

Boulogne-Billancourt : Dans le 92 et à l’Ouest de Paris et proche du XVIème arrondissement, c’est la plus peuplée des communes franciliennes après la capitale. C’est un pôle économique majeur de l’Ile-de-France et la ville la plus diplômé de France. Son architecture diffère entre l’ancien dans le centre et les résidences très récentes le long de la Seine. Historiquement, durant la première moitié du XXème siècle, Boulogne-Billancourt devint la ville des moteurs d’avion et du cinéma, et verra l’implantation des vastes usines du constructeur automobile Renault. Ceci a aujourd’hui disparu. 

 

Bourg-la-Reine : Au Sud de paris, cette commune des Hauts-de-Seine est à 5km de la Porte d’Orléans. Le Sud et l’Est sont principalement pavillonnaires. Et le centre est majoritairement constitué d’immeubles. La part de la population de plus de 60 ans est identique à celle au plan national mais supérieure à celle des Hauts-de-Seine.  

 

Châtenay-Malabry : Située près du parc de Sceaux, cette commune du 92 a 50% d’espaces verts classés. Châtenay-Malabry ne dispose pas de gare RER  mais est située à proximité immédiate de deux gares du RER B : Robinson à Sceaux et La Croix de Berny à Antony. Plusieurs bus la relient à Paris. Le logement social y est très présent (cf. Cité-jardin de la Butte Rouge). La population est relativement jeune et Chatenay-Malabry c’est surtout la réputation de l’Ecole Centrale, devenue en 2015 Centrale-Supélec en fusionnant avec l’Ecole Supérieure d’Electricité. 

 

Châtillon : Dans le 92 et au Sud-Ouest de paris, Châtillon est desservie par la ligne 13 du métro, de nombreux bus et lignes du réseau Noctilien. Sa population croît régulièrement et est plutôt jeune. Châtillon connaît une gentrification de par l’augmentation des cadres et professions intellectuelles supérieures dans sa population. 

 

Chaville : 50% de son territoire est recouvert par les forêts domaniales de Meudon et de Fausses-Reposes, anciennes chasses des rois de France. Elle est située à 13 km de Paris et 5 km de Versailles. Chaville est desservie par 3 gares (Chaville-Rive-Droite, Chaville-Rive-Gauche, Chaville-Vélizy) et des bus. Son cœur de ville a un esprit « village ». La commune est résidentielle et animée. Sa population n’est pas particulièrement jeune vs l’ensemble des Hauts-de-Seine. Les installations sportives y sont nombreuses. 

 

Clamart : Au Sud-Ouest de Paris et au Sud des Hauts-de-Seine, La ville est composée de deux parties séparées par le Bois de Clamart : le Bas-Clamart (cf. Hôpital d’instruction des armées de Percy), centre historique et le Haut-Clamart, incluant notamment les quartiers du Jardin Parisien et du Petit-Clamart. Sa population est relativement jeune et les familles y sont prépondérantes. Clamart possède une gare, est desservie par la ligne 15 du métro, de nombreux bus et est concernée par le projet Sud du Grand Paris Express en construction pour une mise en service en 2025. Clamart dispose de nombreux parcs et jardins ainsi que de nombreux clubs sportifs. Pour la petite histoire, Clamart a servi de décor à plusieurs films ! 

 

Clichy : Au Nord-Ouest de Paris, cette commune du 92, fortement urbanisée, est proche de Levallois-Perret et de Saint-Ouen. Clichy se réhabilite progressivement. Elle est desservie par le métro (ligne 13), le tramway, le RER, le Transilien et les bus. Elle est limitrophe de Paris (Porte de Clichy) via le périphérique. La nouvelle ligne 14 (Saint-Ouen et Porte de Clichy) vient compléter le dispositif des transports. Clichy a connu une forte progression de son attractivité et donc de ses prix immobiliers : le centre est recherché et de nouveaux immeubles de qualité se construisent en bord de Seine. Il y a de grands parcs (cf. parc Roger-Salengro) et bon nombre d’entreprises ; ce qui attire les jeunes couples de cadres. Après 20 ans de reconversion économique, Clichy est devenue un pôle économique puissant : plusieurs grandes entreprises y ont leur siège social comme l’Oréal, Bic, Monoprix…   

 

Colombes : 3ème commune des Hauts-de-Seine, Colombes est la plus grande zone pavillonnaire de la Petite Couronne. Le développement de La Défense l’a « boosté » dans une nouvelle dynamique urbaniste. La population plus aisée habite le secteur des « Trois vallées », la plus modeste demeure au Nord du Boulevard Charles-de-Gaulle. Au Nord de la commune, on trouve de grands ensembles d’habitation collective publique et privée. La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d’un âge supérieur à 60 ans (15,5 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,7 %). 

 

Courbevoie : A l’ouest de Paris, dans le 92 et à 2 km de la capitale, sur la rive gauche de la Seine,  Courbevoie comprend en partie le quartier de la Défense (qui s’étend aussi sur Puteaux, Nanterre et La Garenne-Colombes) à son Sud et s’étend jusqu’à Asnières-sur-Seine en son Nord. Des transports en commun variés permettent de rejoindre facilement Paris et le quartier d’affaires  de La Défense. La ville de Courbevoie est divisée en quatre quartiers : Faubourg de l’Arche où les immeubles sont très récents, Bécon très charmant, le coeur de ville avec l’ancien quartier Marceau et Gambetta. Sa population est jeune. 

 

Fontenay-aux-Roses : Dans le 92, en proche banlieue Sud de Paris, à 5 km de Paris, son nom lui vient de son histoire de village fournisseur du Roi-Soleil en roses. Son cadre de vie est agréable et son habitat se décompose en : 1/3 de pavillons, 1/3 d’immeubles privés et 1/3 de logements sociaux. Fontenay-aux-Roses est desservi par la ligne B du RER. La gare du Nord est à 28 minutes, la gare de Lyon à 23 minutes et la gare Saint-Lazare à 27 minutes. Le tramway T6 et les bus la relient à Paris. Fontenay-aux-Roses n’est pas très loin d’Orly et l’aéroport de Roissy est directement accessible par la ligne B du RER. De nombreux programmes immobiliers sont projetés. 58% de la population a moins de 45 ans et il y a 68% de foyers avec enfants. 

 

Garches : Située entre le Parc de Saint-Cloud et le bois de Saint-Cucufa, à 6 km de la Porte de Saint-Cloud, Garches est une commune du 92 très résidentielle et bourgeoise, dotée de nombreuses maisons. Son hôpital Raymond-Poincaré des accidentés de la route est particulièrement reconnu à l’international. Le Transilien et des bus constituent ses moyens de transport. Sa population est aisée, son cadre de vie avec ses espaces verts est agréable.  

 

Gennevilliers : Doté du plus important port fluvial de la région parisienne (Lignes fluviales régulières de conteneurs Le Havre-Rouen-Gennevilliers), Gennevilliers est à 4 km de la Porte de Clichy. La commune est desservie par 2 gares du RER C: Gennevilliers et Les Grésillons, la ligne 13 du métro. La commune est connue pour abriter la SPA (grand refuge animalier européen). La commune traîne encore les stigmates de son histoire modeste, ouvrière et de forte immigration, bien qu’en réhabilitation. 

 

Issy-les-Moulineaux : Au Sud-Ouest, cette commune du 92 est limitrophe de Paris, sur la Rive Gauche et en bordure de la Seine. Issy-les-Moulineaux a une caractéristique particulière : l’Ile Saint-Germain, une île à part entière sur la Seine. La commune a aussi en son sein un lieu chargé d’histoire sur les hauteurs d’Issy : le Fort dont les travaux de réhabilitation ont permis de créer un éco-quartier innovant de 12 hectares et où les immeubles de qualité offrent l’opportunité de terrasses. Le centre-ville est en rénovation pour un futur quartier de plus de 600 logements, commerces et cinémas. Issy-les-Moulineaux s’inscrit dans une forte politique de développement durable (normes de construction, toits végétalisés, 60 hectares d’espaces verts…). La population est jeune et croît régulièrement depuis 20 ans. Le quartier d’affaires Val-de-Seine (activités tertiaires) concentre de nombreuses entreprises comme Boulogne-Billancourt. La ligne 12 du métro dessert Issy-les-Moulineaux stations Corentin-Celton et Mairie d’Issy) ainsi que la ligne T2 du tramway, le RER C et de nombreux bus.  Dans le cadre du projet du Grand Paris Express, la ligne 15 du métro sera mise en service en 2025.  

 

La Garenne-Colombes : Cette commune des Hauts-de-Seine a une superficie identique à celle du petit 1er arrondissement de Paris. Elle est à quelques encablures de l’Ile de la Jatte de Neuilly-sur-Seine et à 3 km du XVIIème. Les bus la relient facilement avec La Défense, Neuilly-sur-Seine, Porte Maillot, l’Arc-de-Triomphe, les Champs-Elysées, la Concorde, Porte Champerret, Le Châtelet… La commune est aussi desservie par le tramway et deux gares. C’est un lieu résidentiel apprécié : pavillons, immeubles de fin XIXème et début XXème, constructions récentes limitées à 4 étages. Il y a de nombreux espaces verts dans un contexte d’urbanisme modéré. Sa population est relativement jeune comme pour la plupart des communes du 92. 

 

Le Plessis-Robinson : Au Sud-Ouest de Paris, cette commune du 92 située sur un plateau élevé, bénéficie d’un cadre naturel très agréable et de nombreuses pistes cyclables. Elle est à 6 km des Portes de Paris. De nombreux bus la relient aux communes limitrophes. Le Plessis-Robinson a connu une opération de renaissance urbaine réussie. Son centre-ville a été construit entre 1991 et 2005 autour du Vieux Plessis. La densification de la ville se poursuit avec la réalisation de la nouvelle cité-jardin et l’aménagement d’un grand pôle culturel. Il y a une croissance démographique depuis 2000. La population est plutôt jeune ; preuve en est le nombre d’établissements scolaires et la proximité des universités situées à Châtenay-Malabry, Sceaux et Vélizy. 

 

Levallois-Perret : Située sur la Rive Droite de la Seine au Nord-Ouest de Paris, Levallois-Perret est limitrophe du XVIIème arrondissement de Paris, de Clichy et de Neuilly-sur-Seine. Elle partage l’Ile de la Jatte avec Neuilly-sur-Seine. Levallois-Perret, historiquement ville industrielle et ouvrière, a connu la rénovation la plus extraordinaire des Hauts-de-Seine depuis une trentaine d’années. En dehors du centre-ville où l’on trouve de charmants immeubles anciens, dont de l’haussmannien, il y a eu de nombreuses constructions d’immeubles de qualité (HQE) très récents et dont les architectures sont harmonieuses entre elles. La commune est bien desservie par de nombreux bus, le métro (ligne 3), la gare de Clichy-Levallois et le tramway. Cette commune a une très forte densité de population et ses résidents (familles et jeunes cadres) apprécient son cadre de vie (un Neuilly « bis »). D’ailleurs les prix immobiliers ont carrément flambé ces dernières années. De nombreux sièges sociaux des grandes entreprises s’y concentrent. 

 

Malakoff : Commune du 92, elle se situe au Sud de Paris et est limitrophe du XIVème arrondissement. Malakoff est desservie par la ligne 13 du métro, la ligne N du Transilien, les lignes T3a et 6 du tramway et de nombreux bus. Historiquement industrielle, elle en garde les stigmates de constructions hétéroclites. De vieilles bâtisses côtoient des immeubles des années 1970 et plus récents. Le centre-ville a été réaménagé. Malakoff comporte la prestigieuse Ecole Nationale Supérieure de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE). Sa population n’est pas particulièrement aisée. 

 

Marnes-la-Coquette : Elle est la commune la moins peuplée des Hauts-de-Seine et l’une des plus boisées de la région parisienne. Sa population est très aisée.  Elle ne dispose pas de nombreux transports en commun. La population n’est pas jeune ; d’ailleurs il n’y a ni collège, ni lycée, ni université. Les collégiens sont sectorisés sur le collège Yves-du-Manoir à Vaucresson ou au collège La-Fontaine-du-Roy à Ville-d’Avray. Les lycéens sont rattachés à Alexandre Dumas à Saint-Cloud ou à Pierre Corneille à la Celle-Saint-Cloud. A noter, le Haras de Jardy qui appartient au Conseil Général des Hauts-de-Seine (anciennement écurie de courses de la famille Boussac) qui est le plus grand centre équestre de France. Pour la petite histoire, Maurice Chevalier, Johnny Hallyday et Hugues Aufray y ont habité ! 

 

Meudon : Au Sud des Hauts-de-Seine, Meudon est sur les coteaux des bords de Seine et les hauteurs avoisinantes où se trouve la forêt de Meudon. Meudon-La-Forêt (ensembles de hauts immeubles semi-récents) est isolé du reste de la ville et est situé sur le plateau de Vélizy-Villacoublay. Meudon est desservie par 2 gares : Meudon et Bellevue, le RER C à la gare de Meudon-Val Fleury, 2 lignes de tramway (T2 et T6) et de nombreux bus. Le centre-ville est très urbanisé et commerçant alors qu’en remontant vers l’Observatoire de Meudon, on trouve plus de maisons. Le quartier de Bellevue regroupe les ménages les plus aisés. Le Bas-Meudon est le plus populaire. La population de la commune est relativement âgée. 

 

Montrouge : Elle est située au Sud de Paris. Elle est l’une des communes les plus denses de France. Cette commune du 92 est desservie par le métro (lignes 4 et 13) et de nombreux bus. Montrouge comporte 18 squares. La commune connaît une croissance démographique depuis 20 ans et sa population est plutôt jeune. Il y a la faculté de chirurgie dentaire et l’internat et centre de préparation à l’agrégation de sciences physiques de l’Ecole Normale Supérieure. Le centre est coté et l’habitat s’est développé tout autour par la construction d’immeubles très récents. Les industries ont disparu pour faire place à des sociétés dans le domaine des services, de l’édition, du High-Tech et du médical.  

 

Nanterre : Elle est la préfecture des Hauts-de-Seine. C’est la seconde commune la plus peuplée du département du 92 et son histoire est ouvrière. Ville universitaire, Nanterre accueille le campus de l’Université Paris-Nanterre (+ de 30 000 étudiants). Son territoire comprend une partie de La Défense, 1er quartier d’affaires en Europe par l’étendue de son parc de bureaux, et second en Europe pour le volume d’activités financières après la City de Londres. La Défense est partagé entre les communes de Nanterre, Puteaux, Courbevoie, La Garenne-Colombes. Nanterre est desservie par le RER A, la ligne 1 du métro, de nombreux bus et le T2. Nanterre sera aussi desservie par les lignes 15 et 18 du Grand Paris Express en 2030. Les logements sociaux représentent plus de 50% des résidences principales. La population est jeune et il y a de nombreux établissements scolaires, sans oublier l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris depuis 1987. Le revenu moyen des ménages est faible. 

 

Neuilly-sur-Seine : Située au Nord-Ouest de Paris et sur la Rive Droite de la Seine. Elle est considérée comme l’une des zones résidentielles les plus riches du 92, voire de France, tout comme les 6ème, 7ème, 8ème et 16ème arrondissements. Elle intègre l’Ile de La Jatte (sauf le Nord qui appartient à Levallois-Perret) et l’Ile du Pont (Nord-Est de l’Ile de Puteaux). Neuilly-sur-Seine est traversée par l’avenue Charles-de-Gaulle (en cours de réhabilitation avec la création de contre-allées arborées) qui relie l’avenue des Champs-Elysées à La Défense. Les transports en commun se concentrent autour de la ligne 1 du métro, du RER C et de nombreux bus. Le RER E (EOLE) et le tramway doivent arriver en 2022. Neuilly est composé de plusieurs quartiers sans avoir de véritable centre-ville. Les alentours du Bois de Boulogne sont prisés mais l’avenue du Roule et les environs des Sablons sont recherchés pour l’animation des commerces. L’Ile de La Jatte est isolée des transports bien que de nouvelles résidences aient remplacé les anciens terrains industriels. De belles maisons individuelles y ont poussé et à des prix élevés. La population est plutôt âgée et les familles s’y plaisent. Le collège/lycée Pasteur est réputé pour son enseignement et ses classes préparatoires aux grandes écoles. 

 

Puteaux : Située sur la Rive Gauche de la Seine, la commune de Puteaux a en son Nord le quartier d’affaires de La Défense : la Grande Arche, le CNIT, le centre commercial des 4 Temps. Elle est proche de Neuilly et du Bois de Boulogne. Cette commune des Hauts-de-Seine est desservie par la ligne 1 du métro, le RER A, le tramway T2, les gares de Puteaux et La Défense et de nombreux bus. Le Bas de Puteaux (quartier de l’Hôtel de Ville et du Bd Richard-Wallace) est le plus ancien à avoir été urbanisé. On y trouve des immeubles anciens et des commerces. Le Haut de Puteaux a été historiquement été industrielle et a fait ensuite place à une nouvelle urbanisation. Ceci est à l’origine d’une diversité architecturale de Puteaux qui a beaucoup changé depuis 15 ans. L’île de Puteaux accueille de nombreuses installations sportives. La population est plutôt jeune et attire certains cadres s’y intéressent pour ses prix encore abordables. Puteaux a fait l’objet de plusieurs tournages de films.  

 

Rueil-Malmaison : C’est la commune la plus étendue des Hauts-de-Seine, située sur la Rive Gauche de la Seine, à 8 km de Paris et à 3 km de La Défense. Elle est bien dotée en espaces verts dont le bois de Saint-Cucufa. La commune va être traversée par l’Axe Vert Majeur, piste cyclable qui reliera l’ensemble des communes du département. Il y a d’ailleurs pas mal de pistes cyclables. Rueil-Malmaison est desservie par le RER A et de nombreux bus. La commune est résidentielle (immeubles privés et pavillons). Dans le cadre du Grand Paris, une gare au Nord de la ville est projetée. La Malmaison est un témoignage historique de la commune. Rueil 2000, nouveau quartier dédié au tertiaire, a accueilli de nombreuses entreprises de par sa proximité avec la station du RER A. La Malmaison (aujourd’hui musée) fut la dernière demeure officielle de Napoléon Ier en France. Son parc est très agréable. Les familles sont bien représentées et dispose de nombreux établissements scolaires de qualité dont plusieurs privés (ex : Passy-Buzenval). La ville est riche en infrastructures sportives. La population est globalement plutôt aisée. 

 

Saint-Cloud : Située sur la Rive Gauche de la Seine, en face du Bois de Boulogne, elle est sur une colline et intègre le fameux parc de Saint-Cloud. Son ratio d’espaces verts est élevé. La population y est aisée, pas très jeune et familiale. La Seine la sépare de Boulogne-Billancourt et du Bois de Boulogne. Saint-Cloud dans le 92 est reliée aux transports de l’Ile-de-France grâce à la ligne 2 du tramway, la station Pont-de-Sèvres de la ligne 9 du métro (près du Parc de Saint-Cloud) et celle de Boulogne-Pont de Saint-Cloud de la ligne 10 et par les gares du Val d’Or et de Saint-Cloud ainsi que de nombreux bus. C’est l’une des villes les plus chères des Hauts-de-Seine. La commune compte bon nombre d’entreprises comme Dassault Aviation, un hippodrome et le domaine de Montretout abritant de très beaux hôtels particuliers où résident des personnalités.  

 

Sceaux : La commune, proche de Bourg-la-Reine et de Bagneux, comprend une partie du Parc de Sceaux (66%), partagé avec Antony et propriété du département des Hauts-de-Seine. Ce parc fut dessiné par André Le Nôtre à la fin du XVIIᵉ siècle à la demande de Colbert.  On y trouve aussi le très réputé lycée Lakanal créé en 1885, qui prépare aux concours des grandes écoles mais qui accueille également un pôle « Espoirs Rugby ».   Sceaux est pionnière en termes de circulation piétonne et cycliste. Le RER B et de nombreux bus desservent la commune. On y trouve plusieurs types d’habitat: maisons en meulière, immeubles anciens, maisons d’architectes, immeubles récents, logements sociaux. Une  politique environnementale est menée sur tout son territoire. La population est plus âgée que la moyenne des Hauts-de-Seine.  

 

Sèvres : Longée par la Seine, dans la banlieue Ouest de Paris, Sèvres est un axe principal de circulation qui est à l’origine d’un fort trafic routier que la mairie tente d’atténuer par des aménagements. Deux gares (Sèvres-Rive Gauche et Sèvres-Ville-d’Avray, le tramway T2 et les bus desservent la commune. Celle-ci a la volonté de préserver la mixité sociale en maintenant son parc de logements sociaux à 25% du total des résidences principales. Ses parcs et jardins participent à un cadre de vie agréable pour ses habitants. La population est relativement jeune mais ne connaît pas une croissance exponentielle. Le lycée Jean-Pierre Vernant accueille les « sections internationales », très appréciées surtout des expatriés de retour en France. Notons la présence dans cette commune des Hauts-de-Seine de la Manufacture Nationale de Porcelaine (dont Louis XV et Madame de Pompadour sont à l’origine et qui est en activité depuis le XVIIIème siècle) et du Musée National de Céramique (créé au XIXème siècle). Sèvres a été aussi une inspiration pour nombre de peintres tels que : Corot, Sisley, le Douanier Rousseau…  

 

Suresnes : Située à l’Ouest de Paris sur la Rive Gauche de la Seine, Suresnes était un petit village réputé au XIXème siècle pour ses vignobles et son bon vin. Ceux-ci ont ensuite fait place à l’industrie automobile et aéronautique dont les entreprises ont disparu et dont les terrains ont accueilli les sièges de grandes entreprises (cf. proximité avec La Défense et Puteaux) et de nouveaux lotissements immobiliers. Les maisons anciennes et la nature se trouvent sur les coteaux. Dans cette commune du 92, on trouve encore malgré tout, dans le quartier historique du Bas-Suresnes, quelques maisons anciennes comme dans le « village anglais » édifié après la Seconde Guerre Mondiale. 65% de la population a moins de 45 ans avec une prédominance de familles avec enfants.  

 

Vanves : Elle est limitrophe de Paris au Sud-Ouest, à proximité du Bd périphérique. C’est la 11ème commune de France la plus densément peuplée et plus particulièrement dans le quartier du Plateau (grands bâtiments récents mixtes privé et social). La population est un peu plus âgée que celle des Hauts-de-Seine mais avec un fort taux de population scolaire. (cf. Collège-Lycée Michelet). Les cadres et professions intellectuelles sont prépondérants.    .   

 

Vaucresson : Le plus à l’Ouest des Hauts-de-Seine, elle est située à 7 km de la Porte de Saint-Cloud et est une ville « verte ». Elle est reliée par plusieurs transports comme la ligne L du Transilien et des bus. Il y a peu de logements sociaux. L’âge moyen de la population est supérieur à celui des Hauts-de-Seine et la population est aisée.   

 

Ville-d’Avray : Desservie par les trains des lignes L et U et par des bus, Ville-d’Avray a connu une forte démographie à partir des années 1960-1970. Sa population très aisée, est relativement plus âgée que celle des Hauts-de-Seine en général. Les couples avec enfants représentent près de 50% des foyers. 

 

Villeneuve-la-Garenne : C’est une commune au Nord-Est des Hauts-de-Seine, à proximité de Gennevilliers et de la Seine-Saint-Denis et face à l’Île-Saint-Denis. Elle est desservie par des bus, le tramway T1 et les autoroutes A86 et A15. C’est une commune dont la population est modeste compte-tenu du nombre important de logements sociaux construits (taux : 55%). Un grand centre commercial « Qwartz » a ouvert en 2014, apportant un dynamisme commercial avec ses multiples enseignes. Elle a eu un passé industriel, sa population est la plus jeune des Hauts-de-Seine et a connu un fort taux d’immigrés.