le crédit relais

1024 683 DES MURS À PARIS

Le profil des acquéreurs et le crédit immobilier

Savez-vous que les primo-accédants constituent la grande majorité des acquéreurs, avec un âge moyen de 36 ans et demi et un crédit immobilier moyen de près de 178 000€ (Total France), sur une durée moyenne de 18 ans et 9 mois ?
Ensuite, viennent les secundo-accédants et les investisseurs locatifs.
Les biens immobiliers de prestige se concentrent sur des acheteurs de plus de 50 ans (81%) avec un revenu moyen annuel de plus de 200 000 €, et dont 42% investissent principalement pour leur résidence principale. 
N’hésitez pas à négocier votre prêt immobilier auprès des banques même si vous n’avez que 10% d’apport personnel ou si vous pensez que votre âge est rédhibitoire.
 
 

Quelles limites pour souscrire un prêt immobilier ?

Si vous n’avez pas d’apport personnel, cela n’est pas forcément rédhibitoire. Mais un minimum de 10 % fera bon effet auprès de votre banquier Apportez tout document qui atteste d’un prêt familial, d’une donation, d’une épargne logement, d’une participation aux bénéfices de votre entreprise ou d’un intéressement.
Par ailleurs, il n’y a pas d’âge limite pour contracter un emprunt immobilier, mais les conditions vont se détériorer au fil du temps. Grâce à la hausse continue de l’espérance de vie, les plus de 50 ans représentent aujourd’hui près du tiers de la population française. Les banques ont donc naturellement fait évoluer leurs offres de crédit pour cette clientèle particulière, aux revenus généralement élevés (ils détiennent plus de 60 % de la richesse nationale).
Pour s’adapter aux différents profils d’emprunteurs, les établissements financiers ont prévu des prêts immobiliers évolutifs. Logiquement, plus les années vont passer, plus la banque sera regardante sur le profil de risque, l’état de santé et le niveau de revenus, etc.
 
 

Et si on parlait du crédit relais…

Le crédit relais est une solution de financement qui vous est proposée lorsque vous souhaitez acheter un nouveau logement sans avoir déjà vendu le vôtre.
Lors de l’acquisition du futur logement, c’est la banque qui propose d’avancer les fonds nécessaires à cet achat. Vous disposez alors d’un délai d’un an, éventuellement renouvelable un an, pour vendre votre ancien logement et rembourser la banque de l’argent qui a été ainsi avancé.
 
LE FONCTIONNEMENT DU CRÉDIT RELAIS
Durant toute la durée du contrat, vous aurez à vous acquitter, sur ce crédit, des intérêts sur ce prêt, le crédit étant amené à disparaître une fois la vente de votre premier logement réalisée. Ces intérêts peuvent être remboursés simultanément à la prime d’assurance (assurance emprunteur), chaque mois, ou éventuellement à l’échéance du prêt.
 
LE MONTANT DU CRÉDIT RELAIS
Le montant du crédit relais accordé par une banque oscille généralement entre 60 à 80 % de la valeur estimée du logement mis en vente. Lorsque le montant de la vente suffit à financer l’achat du futur logement, on parle de crédit relais « sec ». Lorsque la vente ne suffit pas et que le projet vise à acheter plus grand, et plus cher, l’emprunteur doit alors y associer en complément un prêt immobilier « classique ». Dans ce cas, on parle alors de crédit relais « jumelé ».